• Assistance financière :
    • 90 562 US$ accordé en 2019
  • Dates de mise en œuvre :
    • 05/10/2020 - 10/12/2021
  • Documents :

Pays bénéficiaire(s) : Mauritanie

Résumé :

Le projet proposé, d’une durée de six mois, est une composante supplémentaire du
Projet Traditions orales nationales (TON), qui sera mis en œuvre par l’Institut
Mauritanien de Recherches et de Formation en matière de Patrimoine et de Culture
(IMRFPC). Le projet a été mis en place en 2015 en vue de la sauvegarde et de la
valorisation du corpus sonore de l’IMRFPC. Malgré la grande valeur du corpus des
traditions orales conservé à l’IMRFPC, il n’est pas très représentatif des régions du pays.
Ce projet vise donc à mener une campagne de collecte supplémentaire des traditions
orales auprès des communautés non encore ciblées, en donnant la priorité aux groupes
dont le patrimoine est absent de la tradition écrite, dans l’objectif global de favoriser la
sauvegarde des traditions orales locales par la documentation, la collecte de données
et le renforcement des capacités. Plus particulièrement, le projet propose de former des
personnes ressources au sein des communautés, de donner la priorité à la sauvegarde
des traditions orales en péril, de corriger le déséquilibre géographique et linguistique
dans les recueils antérieurs, de mettre à jour la base de données et le site Web du projet
TON, d’améliorer les compétences techniques et scientifiques de certaines personnes
et d’impliquer les associations locales et les représentants des communautés dans la
sauvegarde du patrimoine vivant. À la fin de cette collecte supplémentaire, le projet
mettra à la disposition du public un corpus plus exhaustif et plus représentatif des
traditions orales de différentes régions et communautés de la Mauritanie

12/02/2019 - 12/12/2021 – Soutenir la durabilité naturelle et culturelle à travers la revitalisation et la transmission des pratiques traditionnelles de vénération des sites sacrés en Mongolie01/06/2021 - 01/12/2021 – Récupération du patrimoine vivant de la pandémie de COVID-19 : Les tisserands Ulos et les sculpteurs Gorga dans la région de Toba

Top