Sao Tomé-et-Principe lance un projet pilote d’inventaire à Boa Morte par les communautés

[alt]

Premier des cinq pays africains lusophones (PALOP) à avoir ratifié la Convention, en 2006, Sao Tomé-et-Principe a organisé un atelier sur le développement d’un inventaire du patrimoine culturel immatériel par les communautés.
Du 30 mars au 10 avril 2015, 25 participants membres de différentes communautés, des cadres et techniciens gouvernementaux, ainsi que des représentants d’ONG et des scientifiques – travaillent, en adéquation avec les principes de la Convention, sur l’identification, l’évaluation et l’enregistrement des informations requises dans le cadre d’un inventaire pilote par la communauté de Boa Morte. Les méthodologies et les techniques acquises seront ensuite reproduites dans d’autres provinces, y compris dans l’île de Principe. Dans quelques mois, les résultats serviront à élaborer des mesures et une stratégie nationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.
Dans le cadre du projet de renforcement des capacités pour la sauvegarde du patrimoine vivant dans les PALOP, cet événement renforce également le réseau interrégional des acteurs de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel : pour la première fois un professionnel de l’Institut partenaire mozambicain pour la recherche socio-culturelle (ARPAC) formé précédemment dans le cadre de ce projet co-anime l’atelier avec un consultant brésilien, et peut ainsi faire partager l’expérience du projet pilote mozambicain de Chinhambudzi (2013/2014). Parallèlement, un technicien de l’Institut de Cabo Verde pour le patrimoine culturel (IIPC) participe à cet atelier dans la perspective du prochain lancement du programme dans son pays d’origine.
Organisé par la Direction nationale de la Culture de Sao Tomé-et-Principe, en étroite coopération avec le Bureau de l’UNESCO à Yaoundé et la Section du patrimoine culturel immatériel au Siège de l’UNESCO à Paris, cet atelier est rendu possible grâce à la généreuse contribution du Gouvernement de la Norvège au Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Top