Raviver les pratiques culturelles des sites sacrés en Mongolie

Documentation du praticien du culte Ovoo et de l'éleveur local B.Batchuluun, avec le formateur local D.Ochirkhuyag (enseignant du centre culturel), sur le site sacré de Lhyalganatyn Tsagaan Deluu, Orkhon Soum, province de Bulgan.
Documentation du praticien du culte Ovoo et de l'éleveur local B.Batchuluun, avec le formateur local D.Ochirkhuyag (enseignant du centre culturel), sur le site sacré de Lhyalganatyn Tsagaan Deluu, Orkhon Soum, province de Bulgan.
© FPNCH

Des expéditions clés ont été organisées en Mongolie dans le cadre du projet d’Assistance Internationale (AI) “Soutenir la durabilité naturelle et culturelle par la revitalisation et la transmission des pratiques traditionnelles de culte des sites sacrés en Mongolie”. Avec des représentants d’organisations locales et des experts du patrimoine vivant, ces expéditions ont été menées pour identifier les sites sacrés vénérés par les communautés. Inscrite en 2017 sur la Liste de sauvegarde urgente (LSU), la sauvegarde de l’élément “Les pratiques traditionnelles de culte des sites sacrés en Mongolie “ a été renforcée pendant toute la durée de ce projet.

Les pratiques mongoles de vénération des sites sacrés incarnent l’harmonie du mode de vie nomade avec la nature. En célébrant les divinités liées à la biodiversité de ces sites, ces pratiques créent également un sentiment de communauté parmi les gens. Cependant, ces pratiques ont été affaiblies pendant le régime communiste en Mongolie et malgré l’implication du gouvernement mongol et l’enthousiasme de la population locale, plusieurs menaces demeurent. Par conséquent, la demande d’assistance internationale a été approuvée pour un projet de trente mois dans le but de sensibiliser la population du pays et en particulier les jeunes.

Le projet a développé avec succès des activités et a partagé les produits et les résultats avec l’entité du patrimoine vivant. Le fait que certains de ces sites sacrés soient inscrits sur les listes de la Convention du patrimoine mondial a créé des conditions favorables pour mener des pratiques cultuelles dans des sites restaurés et protégés.

Par ailleurs, les membres de l’équipe des expéditions ont échangé avec les pratiquants sur place, les représentants religieux des monastères locaux, les bergers, et ont documenté ces rencontres par des visuels de grande qualité, dont l’un est présenté ici. Un inventaire numérique des pratiques cultuelles a été établi, et d’autres supports d’information ont été créés et envoyés, qui se sont avérés utiles lors des séminaires et des activités.

Des films documentaires et des séries télévisées ont été produits, et l’UNESCO publiera bientôt ces vidéos afin d’atteindre un public plus large et d’encourager la sauvegarde de ces pratiques du patrimoine vivant.

Top