Rapprocher l'éducation et le patrimoine vivant : la première formation de formateurs en ligne sur le patrimoine vivant et l’éducation s'est récemment terminée

The transmission of knowledge and techniques relating to the curagua usually takes place at home among friends and family members; while at school, the identity-shaping power of the manifestation is reinforced at an early age
The transmission of knowledge and techniques relating to the curagua usually takes place at home among friends and family members; while at school, the identity-shaping power of the manifestation is reinforced at an early age
© Centro de la Diversidad, 2014

Le patrimoine vivant a tant à offrir à l’éducation et vice-versa, car l’éducation est indispensable à la sauvegarde à grande échelle du patrimoine vivant, en harmonie avec l’Objectif de développement durable 4 (ODD4) sur l’éducation. La reconnaissance de ce double avantage qui se produit lorsque l’on rapproche l’éducation et le patrimoine vivant a été la base de la première édition d’une formation de formateurs en ligne que l’UNESCO a organisé avec 27 spécialistes de l’éducation et de la culture du 16 juin au 2 juillet ; une deuxième édition suivra en septembre pour s’adapter aux différents fuseaux horaires.
Trois ans après le début du programme de l’UNESCO sur la Sauvegarde du patrimoine vivant dans l’éducation formelle et non formelle, cette formation en ligne est une étape importante pour consolider l’expertise, construire une communauté de pratique et renforcer le travail intersectoriel dans ce vaste, riche et nécessaire champ d’action.
Après des discussions conceptuelles, les participants ont partagé un panel incroyablement riche d’expériences concrètes d’intégration du patrimoine vivant et de l’éducation dans des projets dans différentes parties du monde, notamment en Belgique, au Kenya, au Liban, au Mexique, en Afrique du Sud, en Espagne, en Thaïlande et en Ouganda. Ceux-ci ont démontré comment cette approche interdisciplinaire renforce l’identité et le sentiment d’appartenance des apprenants, rapproche les écoles et les communautés, et améliore les résultats d’apprentissage et les acquis dans toutes les matières scolaires, ainsi que de manière globale de l’apprentissage de la paix, de la citoyenneté active et du développement durable.
La formation s’est terminée par une session d’échange au cours de laquelle les participants ont partagé leurs plans pour innover davantage en rapprochant le patrimoine vivant et l’éducation. L’UNESCO a exprimé sa gratitude quant à la contribution des spécialistes à l’élaboration de ce programme novateur et indispensable de l’UNESCO.
Brochure sur le patrimoine vivant et l’éducation : disponible en anglais|français|espagnol|russe|arabe|chinois

Centre d’échange d’information de l’UNESCO sur le patrimoine vivant et l’éducation
Top