L’Albanie s’est bien équipée pour contextualiser ses efforts dans la sauvegarde du patrimoine vivant

[alt]

© Vasil S.Tole

Comment l’Albanie peut-elle mettre en œuvre efficacement la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et bénéficier de ses différentes dispositions? C’était le sujet traité récemment par une mission d’évaluation des besoins de l’UNESCO, soutenu par le gouvernement italien en étroite collaboration avec le Ministère albanais de la Culture.
Le rapport (anglais) explore les documents législatifs et politiques dans le domaine du patrimoine culturel immatériel en Albanie, analyse le cadre institutionnel et administratif pour la mise en œuvre de la Convention, et évalue les procédures actuelles relatives aux inventaires, aux programmes éducatifs et de formation dans le pays, ainsi que les initiatives de sensibilisation initiatives. Le rapport souligne également les principaux défis rencontrés dans la mise en œuvre de la Convention au niveau national, en identifiant les principaux besoins en vue d’une sauvegarde efficace et en proposant des recommandations d’amélioration. Ces recommandations comprennent un plan d’action pluriannuel provisoire, avec des propositions concrètes de renforcement des capacités et d’amélioration des politiques de sauvegarde dans le pays. Ce rapport constituera un document clé pour faire avancer la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de la République d’Albanie pour les années à venir.

Top