La Mauritanie lance un projet d’assistance internationale pour le renforcement des capacités des ONG dans le domaine du patrimoine culturel immatériel

[alt]

© DPC-Ministère mauritanien de la culture

L’implication des communautés et de la société civile est cruciale pour la mise en œuvre de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Ainsi, le Ministère de la Culture, de l’artisanat et des relations, avec le Parlement mauritanien, a lancé un projet intitulé « Renforcement des capacités des ONG actives dans le domaine du patrimoine culturel immatériel ». Le projet vise à souligner l’importance des communautés et de la société civile et à apporter un soutien concret par le biais d’un guide sur la Convention de 2003 et de sessions de formation pour les ONG et les communautés afin de renforcer leurs capacités en matière de sauvegarde du patrimoine vivant.

L’objectif principal est de créer un réseau de professionnels de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et d’ONG qui dresseront des inventaires avec la participation des communautés du patrimoine culturel immatériel. Afin de mettre en œuvre le projet, le Bureau du Comité intergouvernemental a accordé à la Mauritanie une assistance internationale d’un montant de 94 300 dollars.

Le projet s’appuie sur une initiative de renforcement des capacités intitulée « Sauvegarder le patrimoine culturel immatériel en renforçant les capacités nationales au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie”, actuellement soutenue par les gouvernements de l’Espagne et la Norvège. Le projet permettra à la Mauritanie de créer un groupe central de gestionnaires et de spécialistes dans le domaine du patrimoine culturel ayant une connaissance approfondie de la Convention de 2003 et de ses mécanismes.

Top