Des ateliers sur l’élaboration d’inventaires du patrimoine culturel immatériel avec la participation des communautés ont été organisés en Jordanie

[alt]

Une série d’ateliers de formation sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) ont récemment pris fin à Amman (Jordanie). Suite aux ateliers de renforcement des capacités pour la mise en œuvre de la Convention de 2003 ayant eu lieu en 2016, le Bureau de l’UNESCO à Amman et le Ministère de la culture ont mis en place des ateliers pour « l’élaboration d’inventaires du patrimoine culturel immatériel avec la participation des communautés » en mai dernier. Les participants de cet atelier, qui s’est tenu dans la ville d’Al-Mafraq (Nord du pays) étaient non seulement des membres des communautés locales mais aussi des représentants du gouvernement et des autorités nationales.

Les ateliers ont été organisés avec une approche inclusive et se sont concentrés sur les communautés rurales. Les participants ont rencontrés et ont discutés avec des acteurs clés du PCI en Jordanie. Différents éléments ont été présentés lors de ces ateliers, un Cheik local a parlé de la culture traditionnelle du café chez les Bédouins, un spectacle de poésie Nabatean dans une tente en poil de chèvre a été présenté et des interviews de femmes Druze à propos du lien qui unit leurs robes traditionnelles et leur identité ont été réalisées. Hisham, un participant des ateliers, est venu avec ses filles, Katrine et Shahira pour souligner l’importance de la transmission du PCI. « Mafraq est représentée comme une ville poussiéreuse au cœur du désert remplies de réfugiés et nous ne devont pas oublier les talents formidables présents dans cette zone. Nous sommes une famille d’artistes qui aspire à honorer la culture qui nous entoure et à transmettre nos traditions » a-t-il expliqué.

Top