Construire la paix et la cohésion sociale en sauvegardant le patrimoine culturel vivant des diverses communautés ethniques du Soudan du Sud

Membres du groupe culturel Maale au Soudan du Sud
Membres du groupe culturel Maale au Soudan du Sud
© Deng Chioh

Dans un atelier de deux semaines organisé par l’UNESCO à Juba, dix participants sud-soudanais ont été formés à l’élaboration d’inventaires avec la participation des communautés et à la documentation des expressions, des pratiques, des connaissances et des savoir-faire des divers groupes ethniques au Soudan du Sud. Cet atelier s’inscrit dans le cadre des efforts du pays pour sauvegarder le patrimoine culturel immatériel.

Suite à la ratification par le Soudan du Sud de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en 2016, le Bureau de l’UNESCO à Juba, en partenariat avec le Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, a organisé du 3 au 12 mai 2018 un atelier pour former des experts nationaux à la sauvegarde de leur patrimoine culturel immatériel. Les participants à l’atelier regroupaient les autorités nationales en charge de la culture au Soudan du Sud, des ONG, des fondations et des activistes venant des communautés.

Les participants à l’atelier ont réalisé des exercices théoriques et pratiques de mise en œuvre de la Convention au Soudan du Sud et liés à l’élaboration d’inventaires d’éléments du patrimoine culturel immatériel. Les sessions de l’atelier furent consacrées à la compréhension des différents domaines du patrimoine culturel immatériel et à diverses mesures de sauvegarde. « Cet atelier est un premier pas vers la mobilisation des communautés à travers le Soudan du Sud, pour se rassembler afin d’identifier les diverses caractéristiques qui composent nos identités culturelles et qui ensemble forment le patrimoine culturel de notre nation », a déclaré M. Edward Jubara, Directeur des archives et des antiquités, au sein du Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports.

Top