Décision du Comité intergouvernemental : 10.COM 10.b.16

Le Comité

  1. Prend note que l’Éthiopie a proposé la candidature du Fichee-Chambalaalla, festival du Nouvel An des Sidamas (no01054) pour inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité :

Le Fichee-Chambalaalla est une fête du Nouvel An célébrée par les Sidamas. D’après la tradition orale, le Fichee commémore l’histoire d’une femme sidama qui, après son mariage, rendait visite à sa famille et ses proches une fois par an. Elle apportait à ces occasions du buurisame, un repas concocté à partir de fausses bananes, de beurre et de lait, et qui était partagé avec les voisins. Le Fichee est depuis devenu un symbole fédérateur des Sidamas. Chaque année, des astrologues déterminent la date exacte du festival, qui est ensuite annoncée aux clans. Des manifestations collectives ont lieu tout au long du festival, y compris des chants et des danses traditionnels. Chaque membre y participe, quels que soient son âge, son sexe et son statut social. Le premier jour, les enfants passent de maison en maison pour saluer leurs voisins, qui en retour leur offrent du buurisame. Pendant le festival, les chefs de clans conseillent aux Sidamas de travailler dur, de respecter et d’aider les anciens, de s’abstenir de couper les arbres indigènes et d’éviter la mendicité, l’indolence, les faux témoignages et le vol. Le festival favorise donc l’équité, la bonne gouvernance, la cohésion sociale, la coexistence pacifique et l’intégration entre les clans sidamas et les divers groupes ethniques en Éthiopie. Les parents transmettent la tradition à leurs enfants oralement et à travers la participation à des événements lors des célébrations. Les femmes transmettent en particulier les connaissances et savoir-faire associés aux coiffures et à la préparation du buurisame à leurs filles et aux autres filles dans leurs villages respectifs.

  1. Décide que, d’après l’information contenue dans le dossier, la candidature satisfait aux critères suivants :

R.1 :  Comprenant une séquence d’événements qui marquent le Nouvel An chez les Sidamas, le Fichee est célébré par l’ensemble de la communauté, y compris les femmes, les jeunes et les enfants, tandis que les connaissances et les pratiques associées sont transmises de manière informelle à travers l’observation et la participation ; il favorise la cohésion sociale, l’équité, l’égalité, la bonne gouvernance et la paix et remplit ainsi d’importantes fonctions sociales tout en contribuant au développement durable ;

R.2 : L’inscription de l’élément pourrait faire prendre davantage conscience de la capacité du patrimoine culturel immatériel de contribuer à une culture de la paix et à la réconciliation à travers des actes symboliques et un esprit festif ; elle pourrait également contribuer à la visibilité d’autres éléments dans la région et encourager leur sauvegarde, en particulier étant donné que la pratique du Fichee-Chambalaalla intègre différents domaines du patrimoine culturel immatériel ;

R.3 : Bien que les mesures de sauvegarde proposées s’appuient fortement sur des efforts passés et en cours, elles englobent un ensemble de nombreuses activités concrètes visant à assurer la viabilité de l’élément dans la société contemporaine, avec priorité donnée à faire avancer la législation tout en mettant l’accent sur des activités de sensibilisation et de formation impliquant les institutions de clan, les adultes compétents (Chimesaa), les membres de la communauté et d’autres groupes concernés, ainsi que sur le transfert de connaissances aux communautés et au public ; les mesures ont été élaborées en impliquant un large éventail d’acteurs, y compris des détenteurs et praticiens de l’élément ;

R.4 :  La participation de la communauté concernée au processus de candidature est suffisamment documentée ; le consentement libre, préalable et éclairé a été fourni sous forme d’une pétition signée par de nombreuses personnes d’âges, de sexes et de groupes sociaux différents parmi les Sidamas ;

R.5 :  L’inclusion de l’élément en 2013 dans le Registre national du patrimoine culturel immatériel d’Éthiopie a été conduite par l’Autorité pour la recherche et la conservation du patrimoine culturel conformément aux articles 11 et 12 de la Convention.

  1. Inscrit le Fichee-Chambalaalla, festival du Nouvel An des Sidamas sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité ;
  2. Encourage l’État partie à accorder une attention particulière pour s’assurer que les mesures de sauvegarde répondent de manière adéquate aux dynamiques sociales à l’œuvre sur le terrain ainsi qu’à la plus grande visibilité et l’attention accrue du public qui s’ensuivront de l’inscription de l’élément sur la Liste représentative.

Top